Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Engagements > Echanger > Aide d'urgence
Catégories : social, politique
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 9 février 2011
Mise à jour : 4 juillet 2011

Il est urgent d'aider… au bon endroit !

La question de l'immigration est brûlante et compliquée. Le fossé grandissant entre riches et pauvres va continuer à «produire» des candidats à l'immigration qu'on ne peut pas indéfiniment rejeter sous prétexte que ce sont des «réfugiés économiques».

Ces jours-ci, l'arrivée massive d'immigrés d'Afrique du Nord va augmenter le risque de débordement et la peur d'envahissement des populations européennes. Signes sûrs qu'il ne suffit pas de se barricader dans les frontières d'une Suisse si belle qu'elle ne doit pas être préservée de l'arrivée d'étrangers. Nous sommes tous citoyens d'un monde globalisé.

L'immigration est le signe d'un malaise beaucoup plus profond qui s'origine dans l'injuste répartition des richesses alimenté par le système économique mondial. Ce qui confirme l'intuition qu'un changement profond de paradigme doit intervenir, un changement qui a lieu dans le cœur de chaque humain: le nôtre d'abord.

En attendant, les requérants d'asile déboutés sont soumis, dans notre pays, à un régime d'aide d'urgence autant inhumain que contre-productif.

L’aide d’urgence: une voie sans issue

Quatre organisations actives dans le domaine de l’asile: Amnesty International, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR, l’Observatoire du droit d’asile et des étrangers et Solidarités sans frontières, lancent une campagne nationale pour demander une profonde réflexion sur le régime de l’aide d’urgence auquel sont soumis près de 5'800 requérants déboutés de l’asile.


Pour en savoir plus, nous vous recommandons de lire l'excellent communiqué de presse sur le site de l'OSAR.