Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Engagements > Echanger > Café vert
Catégories : social, écologie, spiritualité
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 7 septembre 2010
Mise à jour : 9 février 2011

Le Réseau solidarité est heureux d'annoncer la naissance d'une «petite sœur» qui porte bien la marque de la famille: la volonté d'unir l'engagement spirituel et l'engagement en faveur de la justice et de l'environnement, dans le concret de la vie quotidienne.

Elle porte le joli nom de  

Café vert

Elle nous invite à faire sa connaissance

Jeudi 18 novembre, de 19h30 à 22h

au Grain de Sel, Orvin, lieu de rencontre de la paroisse de Rondchâtel (Orvin, Péry, Vauffelin) pour une première rencontre autour du thème:


«Victimes de la mode ?»

Réflexion autour des labels bio, sociaux, éthiques 
Apport «spirituel, solidaire»
Atelier de customisation de vêtements:
T-shirt, jeans, selon les envies des participantEs
…autour d’un café… vert !

Le premier rendez-vous abordera donc le thème de la mode de façon innovante. Autour d’un café «vert» - issu du commerce équitable, bien sûr, une information sur les labels, une inspiration spirituelle déboucheront sur un exercice pratique de customisation.

La customisation – kesako ?
 
A l'heure du tout recyclable, la customisation semble être une aubaine pour toutes celles qui ont des armoires pleines de vêtements à ne plus savoir qu'en faire.


 Un coup de ciseaux par-ci, un morceau de tissu par-là et voilà un vieux tee-shirt remis au goût du jour ! Avec les conseils et les compétences d'une professionnelle du stylisme.

Combien de fois ne nous trouvons-nous pas devant les étalages surabondants de nos centres d’achat saisi-e-s par la frénésie devant ces articles si bon marché qui tombent dans notre panier sans même peser sur notre portefeuille, en étouffant la petite voix qui nous dit: «Cette robe, ces fruits, ces articles, sais-tu à quel prix, dans quelles conditions ils ont été fabriqués?»

Donner du sens à notre vie, à notre consommation, à nos comportements, donner de la couleur à l’existence, nous y aspirons, certes, mais c’est difficile de s’y aventurer seul-e-s. Plutôt que de nous morfondre dans notre coin, voilà une belle occasion de nous mettre ensemble pour explorer des nouvelles pistes, nous informer, nous encourager, mettre la «main à la pâte»?                  

 
«Alors que la prise de conscience des catastrophes qui menacent la survie de notre univers augmente, le rôle de l’église, témoin du Christ qui a triomphé de la mort, est d’alimenter l’espérance et de produire des utopies. Elle doit démontrer que les relations fraternelles sont plus importantes que les relations d’exploitation»

Leonardo Boff