Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Engagements > Initiatives et référendums > Campagne carême 2009
Catégories : environnement, politique, écologie
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 4 février 2009
Mise à jour : 11 février 2009

Campagne de Carême 2009

Un climat sain pour assurer le pain quotidien

Depuis l’ère pré-industrielle, la concentration globale de gaz à effet de serre a augmenté de 60%. La température globale augmente plus vite qu’elle ne l’a jamais fait auparavant. En 2040, il n’y aura plus un seul ours polaire, affirment les pessimistes. Dans le grand Nord, la banquise fond à vue d’œil. Et déjà rôde le spectre des terres qui vont être submergées et englouties par les eaux. Dans le Sud le climat est déréglé, d’un côté sècheresses, de l’autre inondations privent des familles de paysans de leurs moyens de subsistance: une terre cultivable. Le réchauffement de la planète frappe le plus durement ceux et celles qui y ont le moins contribué: les populations pauvres du Sud.

Le changement climatique est un défi énorme que l’humanité entière va devoir relever dans les prochaines années. Elle sera le grand thème de réflexion des églises pendant la période du carême 2009 sous la direction d'Action de Carême, Pain pour le prochain et Etre partenaires.

Dans le site www.campagneoecumenique.ch, nous vous recommandons spécialement la rubrique «Climat et développement» avec un interview de M. Martin Beniston, professeur de climatologie à l'Université de Genève.

Un lien vers le site www.leclimatentrenosmains.org, conçu par LaRevueDurable, vous propose de calculer vos émissions personnelles de CO2 pour vous situer par rapport à la moyenne suisse et à l’objectif de Kyoto.

 

Pétition

Jusqu’en décembre 2009, les Etats membres de l’ONU négocient une nouvelle convention sur le climat (protocole post-Kyoto).

Action de Carême et Pain pour le prochain demandent que pendant ces négociations, le gouvernement suisse se fasse, avec d’autres Etats, le champion d’une convention à la fois efficace et équitable tant sur le plan des mesures envisagées pour réduire les gaz à effet de serre que pour le respect du droit au développement des pays du Sud.

    * Le réchauffement global doit être limité à 2° C maximum.
    * Le droit au développement doit être garanti aux pays du Sud les plus pauvres.
    * Le nouveau protocole doit se baser sur l'approche des Greenhouse Development

 

Signer
Dans le cadre de la campagne de carême 2009 nous sommes invités à signer la pétition «Justice climatique» sous forme de cartes postales envoyées au Conseil fédéral distribuées dans les paroisses ou de signatures électroniques: «Il en va en effet d’un droit fondamental, le droit de toute personne au développement, même en période de changement climatique. Une crise financière ne doit pas non plus servir de prétexte pour rogner ce droit».

... et agir
Pour donner plus de poids à notre revendication, nous sommes invités à agir nous-mêmes en prenant des engagements concrets pour diminuer nos émissions de CO2. En savoir plus