Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Engagements > Initiatives et référendums > Le C5
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 4 février 2009
Mise à jour : 2 août 2011

A propos de la construction d'une centrale à gaz à Cornaux.

Y a-t-il de l'eau dans le gaz ou le feu au lac?

Le projet de construction d'une centrale thermique à gaz est en route à Cornaux. Certains pensent que c'est la seule alternative à la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Une partie de la population s'y oppose. Véritable catastrophe pour le climat, elle dégagera autant de CO2 par année que 200'000 véhicules. Dans une région qui abrite déjà beaucoup d'industries lourdes, elle portera atteinte au paysage, à la qualité de vie de la population en provoquant d'importantes nuisances sonores
En savoir plus

Un comité citoyen d'opposition à la construction de cette centrale, le comité C5, s'est formé dès 2007. En février 2008 une pétition portant 1'000 signatures a été déposée au Château de Neuchâtel, et en août 2008 une manifestation réunissant quelques 200 personnes s'est réunie sur le terrain. Le gouvernement attend les résultats des calculs d'une commission mandatée pour étudier le problème et reste dans l'expectative.

Dans le cadre de la campagne «Un climat sain pour assurer le pain quotidien», qui lutte pour une diminution de nos émissions de CO2, nous nous positionnons dans une lettre ouverte à notre ministre de l'environnement. Elle est disponible sur le site pour ceux qui désirent l'envoyer personnellement. Elle sera également à disposition lors de l'apéro qui suivra le culte du 8 mars 2009 à Saint-Blaise.