Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Qui nous sommes > Lettres > juin 2011
Catégories : environnement
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 18 juin 2011
Mise à jour : 20 juillet 2011

Bonjour à chacun,

Vous aimez voir un papillon virevolter?

Avant de charmer vos yeux, le papillon doit être chenille et cette dernière doit pouvoir se cacher et se nourrir. Elle a besoin pour cela d'un végétal spécifique et surtout indigène. Sans noisettes, pas d'écureuils, sans passage vert à l'intérieur des localités, un grand nombre de petites bêtes disparaissent... plus de chants d'oiseaux le matin !?

Alors qu'une grande poussée d'urbanisation diminue les espaces verts, dans les localités, il est essentiel de veiller à donner une valeur écologique décuplée à ceux qui restent.

Nous vous proposons une série d'articles et d'exemples autour d'une aventure passionnante vécue par le groupe nature de Saint-Blaise, en marge des festivités du Millénaire.

C'est une belle histoire, celle des Jardins du Millénaire que vous pourriez écrire à votre tour dans votre jardin, sur votre balcon, à l'aide de la Charte des jardins.
poussin éclosion

Avons-nous, par ces petits signes, la prétention de sauver la Planète? Il s'agit avant tout d'éveiller nos consciences, de faire germer en nous des semences d'éternité cachées sous le bitume du quotidien, d'ensemencer nos terres profondes, de retrouver le goût de l'émerveillement et de le partager avec nos enfants.

Il s'agit de prendre notre place de créature, de répondre à l'immense cri de la création et de retrouver nos raisons de vivre, une oreille contre la terre, l'autre sera ouverte au ciel.

La vie spirituelle est une incarnation, pas une évasion du réel. Le salut n'est pas au ciel mais sur la terre. Pas au-dehors, mais au-dedans. C'est dans la matière que le divin naît et se manifeste, dans nos choix de consommation, qu'ils soient alimentaires (viande ou légumes bio, fabrication de yoghourt maison), ou au niveau des produits de nettoyage qui ménagent l'environnement, comme nous le rappelle également à sa manière Pierre Rabhi dans son «Manifeste pour la Terre et l'humanisme». 

Et, bien sûr de mille autres manières que le ciel et chacun de nous réinventerons sur notre terre bien-aimée.

Après tout cela, il ne nous reste qu'à vous souhaiter un très bel été - au vert, dans un temps réenchanté par mille chants d'oiseaux !

Le Réseau solidarité