Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Qui nous sommes > Lettres > Noël 2009
Catégories : environnement, fêtes, spiritualité, économie
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 10 novembre 2009
Mise à jour : 19 novembre 2009


Chers amis,

Cette année, le temps de l'Avent coïncidera avec un événement mondial déterminant pour l'avenir de l'humanité: le sommet de Copenhague, qui se tiendra du 7 au 18 décembre. Une mobilisation citoyenne sans précédent s'est manifestée le 24 octobre dans le monde entier, dont à Saint-Blaise autour du chiffre 350 qui correspond à la teneur maximale de CO2 dans l’atmosphère qu’il ne faudrait pas dépasser dans l'atmosphère. Ce, alors que nous sommes déjà à 388 ppm…

Des faits incontournables nous mettent face à la réalité:

«Depuis l’ère industrielle qui a suivi le siècle des Lumières, l’humanité s’est lancée dans une consommation effrénée des ressources terrestres, longtemps considérées comme illimitées. Il en résulte qu’en 2008, la consommation mondiale dépasse de 30% la capacité productrice de la terre, engendrant des signaux incontournables d’épuisement des énergies fossiles et de dérèglements climatiques. Si nous poursuivons à ce rythme, en 2050 nous consommerons 200% des ressources disponibles, ce que la planète ne peut pas supporter; nous n'y arriverons pas». (L. Boff)

Leonardo Boff, figure emblématique de la Théologie de la libération était à Neuchâtel le 6 novembre dernier. Il y a prononcé une conférence sur le thème d'actualité: «Quel est le prochain pas pour l'humanité?». Avec foi, lucidité et espérance il a su montrer à la fois la gravité des crises que nous traversons, tout en les considérant ces crises comme les douleurs d'enfantement d'un monde nouveau que nous sommes appelés à construire ensemble.

Préparatifs de fête
Ce monde nouveau à construire, «cette terre nouvelle où la justice habitera», nous met directement en quête de l'Enfant divin qui, en prenant chair de notre monde s'est incarné dans notre humanité pour la délivrer des puissances de mort.

Avec le portrait de ce petit berger bien de chez nous, nous vous invitons à aborder la quête des cadeaux et la préparation de la fête en prenant des chemins de traverse, hors des autoroutes de la consommation, avec des idées glanées de différents côtés:

 

Noël est aussi le temps des rencontres. Nous vous en proposons deux:
- le 4 décembre 2009, à 18h30, à la chapelle de la cure de Saint-Blaise
. Lors d'un moment de veillée et de retour vers nous-mêmes, nous méditerons le conte d'un petit âne qui a porté toute sa vie de lourdes charges sur son dos et qui, une nuit, dans une brise légère, entend un mot qui a changé sa vie.
- le 9 janvier 2010, à l'entrée du chemin qui mène à l'Abbaye de Fontaine-André
, avec les familles de l'Eveil à la foi, nous entrerons, sous les étoiles, dans la quête des mages d'Orient qui ont découvert le Roi nouveau-né à un endroit où personne ne l'attendait pas du tout. Parfums, musiques et chants de Noël authentiques garantis :–)


Tout autre chose, mais aussi du côté des étables: la vente à domicile de lait frais

Longues soirées

Les journées de décembre sont survoltées mais les soirées d'hiver sont longues. Quelques articles que nous vous proposons d'imprimer pour les avoir à portée de mains à côté de la table de nuit pourraient vous inspirer:

 

A moins que nous allumions une bougie et que, tout simplement, nous nous offrions un temps gratuit pour écouter une musique que nous aimons…

…et Noël reprendra le goût de la paix retrouvée.

C'est le vœux que nous vous adressons, avec toute notre amitié,


Le Réseau solidarité