Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Qui nous sommes > Lettres > Octobre 2008
Catégories : économie
Rédacteurs :
Mark Haltmeier
Publication : 4 octobre 2008
Mise à jour : 10 novembre 2008

Chers amis,

Alors que dedans, dans le monde surréaliste des milieux financiers, les billets verts se volatilisent par milliards sans la moindre promesse de retours et que les bilans «rougissent» (de honte)… dehors, dans le monde réel, les feuilles vertes, après avoir restitué aux arbres leur précieux magnésium, se parent des couleurs flamboyantes propres à l'automne et s'envolent, légères, pour former un futur humus fertile. Les bourgeons, promesses d'un renouveau proche et certain sont déjà là, visibles, pour qui sait voir…

La crise économique dans laquelle nous entrons est à la fois une belle leçon d'humilité et une occasion - si nous saurons la saisir - de changer certaines de nos priorités et notre façon d'être ensemble. Ne voir dans les événements actuels qu'une simple crise de «sous» ne ferait qu'effleurer le problème. C'est une crise de «sens» que nous traversons: nous faisons fausse route dans de nombreux domaines. Il est temps de découvrir les valeurs qui nous enrichissent vraiment.

Pour nous aider à explorer de chemins alternatifs, nous vous invitons à découvrir un nouveau modèle du temps, qui aurait certainement plu à Einstein, ainsi qu'un résumé d'une conférence qui pose de bonnes questions de fond en ces temps où l'on ne parle que de fonds…

Agir nous le pouvons, que ce soit au niveau collectif - en incitant nos autorités à faire des achats équitables et en soutenant ACTARES en faveur d'un actionnariat responsable - ou au niveau individuel en investissant de manière éthique, écologique et sociale.

Alexandre Paris nous partage une méditation sur l'argent racine de nombreux maux et pour ceux qui pensent que l'économie est une science exacte, l'utilisation de nombreuses métaphores religieuses pour légitimer les discours - pas toujours très scientifiques - de certains économistes sera une «révélation» assez éclairante.

Einstein aurait dit: «on ne résout pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés». Un changement de mentalités et d'indicateurs sont nécessaires: la voie de la simplicité volontaire fait certainement partie des pistes à explorer.

La lecture ça creuse?! Voici de quoi vous régaler: un plat craquant céréales dorées ;–)