Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Spiritualité > Echanger > éveil à la biodiversité
Catégories : écologie, spiritualité, environnement
Rédacteurs :
Sylvie Perrin Amstutz
Publication : 29 juin 2011
Mise à jour : 8 juillet 2011

Si j'étais une abeille...

Le samedi 18 juin s'est déroulé dans le cadre de l'éveil à la foi de la paroisse de l'Entre-deux-Lacs une balade gourmande le long du Ruau.

Sensibiliser nos enfants à la biodiversité locale

Le thème de la biodiversité est très vaste, cela peut parfois devenir un terme global dans lequel on abandonne les causes qui nous dépassent ou les prises de conscience trop vastes. Les animatrices de l'éveil à la foi ont démontré le contraire en retroussant leur manche et affûtant leur savoir pour emmener une joyeuse troupe de 24 enfants à la découverte de la biodiversité du Ruau et des interdépendances entre le milieu animal et végétal.

«Avoir conscience, ne serait-ce pas avant tout aimer, prendre soin, s'émerveiller?»  Pierre Rhabi

Les insectes pollinisateurs aiment les plantes mellilfères (qui attirent abeilles et bourdons) et la qualité d'une telle plante est d'exister à des millions d'exemplaires car se sont les grandes étendues de fleurs qui font les grandes miellées ! A l'échelle d'un petit jardin planter de telles fleurs ne va pas permettre de produire du miel mais cela va donner un apport nécessaire au développement d'une colonie.

En s'imaginant être une abeille affairée à remplir ses corbeilles de pollen le long du Ruau, nous nous sommes arrêtés au bord de la mare, puis nous avons décollés sur l'envoutante hysope, l'étoile filante de la bourrache pour atterir sans stress sur le souci et son acolyte le coquelicot.

Nos abeilles d'un jour ont alors pu découvrir qu'en dehors d'être une plante très mellifère, la fleur de bourrache se mange en salade et que les pétales de coquelicot étaient autrefois mélangées à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil ! D'autres plantes riches en pollen et en nectar peuvent facilement trouver place dans un petit coin de jardin telles que le trèfle, le tournesol, la lavande, la menthe, l'hysope, la fleur de courge ou l'abricotier par exemple.

éveil à la foi baladu ruau IIButiner donne faim ;-) Sirop de primevère, de menthe ainsi que miel de lavande, de fleurs et de bourgeons de sapin ont pu être savourés avant de s'envoler plus loin vers la rocaille de plantes aromatiques et l'hôtel à insectes du Pré-Brenier. En effet les abeilles et guêpes solitaires, ainsi que les bourdons et autres hymènoptères et insectes xylophages méritent un habitat bien adapté dans nos jardins: en leur offrant le gîte elles feront ainsi la vie belle à nos fleurs et arbres fruitiers tout en accomplissant leur mission d'insectes pollinisateurs !

La fin de cette journée a permis à chaque enfant de fabriquer un hôtel à insectes en tiges de bambous à placer sur son balcon ou dans son jardin !

Redonner à la Terre sa valeur sacrée

Sensibiliser nos enfants à la beauté mais également la fragilité du monde vivant qui s'offre à nous, au respect de la vie et à son Créateur, à la modération et à l'implication concrète possible pour nos enfants et chacun d'entre nous, voici quelques points forts partagés ensemble.


Pour aller plus loin: