Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Echanger > Une belle histoire
Catégories : environnement, écologie
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 1 juin 2011
Mise à jour : 8 juillet 2011

C'est pas un roman, mais c'est une belle histoire...

...celle qui est arrivée au Groupe nature de Saint-Blaise au printemps 2011.

La nature dans le village

Nous en avons rêvé longtemps de ces petits coins de jardins naturels au cœur de notre village afin de garder,  malgré l’urbanisation, une place pour la discrète symphonie de la biodiversité! Il a fallu des mois pour trouver un lieu et les moyens pour transposer dans la réalité, les gestes simples en faveur de la nature que propose la Charte des jardins.

L’organisation du Millénaire de notre village, qui a sollicité la participation de toutes les sociétés locales, nous en a donné l’occasion de façon inespérée. A la place de l’indifférence à l’égard des doux rêveurs que nous semblons être, nous avons tout à coup trouvé de l’intérêt et le désir de collaborer: la commune a mis à notre disposition des lieux symboliques forts (Moulin et Place de jeu) et les moyens financiers nécessaires pour réaliser le projet.

Du rêve à la réalité

Il manquait l’étincelle, la pensée pour donner forme au rêve. C’est là qu’une paysagiste, créatrice de jardins tombe quasiment du ciel. Elle a d’emblée vibré à l’atmosphère des lieux. Laissant parler sa sensibilité et sa connaissance des plantes, elle a conçu les plans d'un jardin médiéval et d'un jardin didactique  qui ont fait l'unanimité, autant du côté du Groupe Nature que des autorités villageoises.


Avec les écoliers et les enseignants

Nous avons tenu à réaliser le projet en collaboration avec les enseignants primaires et les enfants, car il ne s’agit pas seulement d’ensemencer des terrains, mais aussi les cœurs et les têtes!

C‘est ainsi que se sont organisées des journées de plantation et de sensibilisation, où petits et grands, nous avons mis les mains dans la terre, et planté des rosiers sauvages, des herbes aromatiques, des fleurs variées pendant que d’autres installaient l’hôtel à insectes.



Tout le monde a ressenti et exprimé, même sous la pluie, le bonheur d’être partie prenante de l'histoire de notre village et de réaliser une de nos plus belles raisons d'être au monde: prendre soin de l’environnement qui nous est confié.

A la fin de cette étape, je m’étonne de la diversité des dons qui ont été mis en œuvre, de la part des membres du Groupe Nature et de la Commune, pour réaliser le rêve millénaire qui nous habite.

Longue vie aux coins de jardins qui ont pris forme! Qu’ils fleurissent et se multiplient au milieu d'un habitat toujours plus densifié et continuent à accueillir le bourdonnement des abeilles sauvages, et la légèreté des vols de papillons devenus malheureusement trop rares.