Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Echanger > Vacances essence-ciel
Catégories : social, mobilité
Publication : 17 juin 2010
Mise à jour : 26 septembre 2010

Des vacances pour faire le plein d'essence-ciel

L'expression «boulot - métro (ou auto / vélo) - dodo», connue de tous semble résumer de quoi nos vies sont faites: de temps actifs de travail d'un côté, de temps de repos, de loisirs et de vacances de l'autre, avec, entre deux, des temps de transition, de déplacements…

Dans les temps de travail (qui «rapportent»), on se donne, et souvent se vide, s'épuise…
Dans les temps de repos, loisirs et vacances (qui «coûtent», on parle bien «d'industrie du tourisme» n'est-pas?), on reçoit, «recharge les batteries», se fait du bien…

Ces différents temps que nous expérimentons au quotidien, nous les vivons également à d'autres échelles:

  • semaine: jours de travail - week-end de repos
  • année: mois de travail - semaines de vacances
  • vie: enfance - temps de formation - période «active» - temps de chômage et enfin âge de la retraite avant le «repos éternel»

Au-delà d'alternances nécessaires, de rythmes naturels, on peut se demander si nous ne pourrions pas ajouter un peu de «repos» à notre travail et de «travail» à notre repos, histoire de sortir de cet effet de balancier un zeste schizophrène où l'on oscille entre travailler pour pouvoir prendre du repos et prendre du repos pour avoir à nouveau la force et le courage de travailler…

Alors que arrivons tout bientôt aux tant désirées vacances d'été (il semble que le moment où l'on soit le plus heureux est avant, au moment de les préparer, les rêver), que les voyagistes vantent tel ou tel endroit paradisiaque (trop souvent aux antipodes), que les magazines nous conseillent quelle crème solaire choisir pour bien se protéger, je me suis demandé quel sens nous donnons et/ou souhaiterions donner à cette période de «vacances»?  …un terme que je trouve inapproprié puisqu'il suggère l'oubli, l'absence, le vide, alors que ce temps, comme tous les autres, devrait être plein, riche, rempli de présence à soi, aux autres, à Dieu et sa création… pour ne pas passer à côté de l'essentiel.

[suite de la réflexion prochainement… lorsque je trouverai / prendrai un moment pour la terminer ;)
J'aborderai entre autres la façon de vivre les moments de transition qui me semblent être une clé pour bien vivre les temps de travail / repos]

Des pistes pour vivre ce temps de ressourcement autrement…

Le WWF propose sur son site Internet des informations relatives au choix de la destination et des moyens de transports utilisés.

L'ATE suggère quatre destinations en Suisse sans voitures ainsi que des conseils pour «voyager responsable» et dans son bulletin du mois de juin on trouve quelques propositions intéressantes comme:

Et pour ceux et celles qui choisissent de profiter de rester dans la région, parmi la multitude d'excursions possibles, il y a différents parcours à découvrir au Centre Nature de Champ-Pittet, dont celui, ludique, interactif et regorgeant d'informations sur la construction écologique.

Les vacances, et après?

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir la thématique des loisirs et des voyages, je recommande un ouvrage de Jost Krippendorf: «Les vacances, et après? Pour une nouvelle compréhension des loisirs et des voyages».

Liens pour en lire quelques extraits sur Google Livres ou commander l'ouvrage sous forme de PDF chez l'Harmattan.