Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Environnement > société à 2000 watts
Catégories : environnement, écologie, énergie
Rédacteurs :
Jean-Claude Schwab
Publication : 16 janvier 2010
Mise à jour : 10 février 2010

La Société à 2'000 Watts

Ce concept a été créé en 1998 par l'École Polytechnique Fédérale de Zurich. Il propose aux personnes qui vivent dans les pays «riches» d'utiliser 2'000 Watts en gardant le même confort et qualité de vie.


Une consommation de 2'000 Watts pendant une année représente 17'500 kWh ou l'équivalent de 2'700 litres de pétrole. Seuls 500 watts devraient provenir de sources d'énergie non renouvelables. Le reste devrait obligatoirement provenir de sources renouvelables.

Actuellement en Suisse, chaque personne a besoin d'une puissance continue de 6'000 watts en moyenne. L'idée de la société à 2'000 watts est donc de diviser ces besoins par 3.

Pour y parvenir, plusieurs pistes sont conjointement évoquées:

  • Style de vie: une diminution volontaire de la consommation de chaque personne
  • Technologie: une mise en place de nouvelles technologies permettant d'atteindre ces objectifs
  • Politique: le subventionnement des technologies qui ne sont pas encore rentables.

Ce projet a dépassé le stade théorique: Bâle s'est proposée comme région pilote dans le cadre du projet; Zurich et Genève se sont associées comme partenaires.
 

Consommation d'énergie dans le monde

2'000 Watts représentent, à peu près, la consommation moyenne mondiale en 2005.


Initialement prévue en 2100, la réalisation de cette société à 2'000 Watts a été avancée en 2050, voir même avant, étant donné le développement de nouvelles technologies et la très forte dégradation du climat de ces dernières années.

La vision de la société à 2'000 Watts est une réponse aux sérieux problèmes de réchauffement climatique et la raréfaction des énergies fossiles et des matières premières.


Interview du président du Conseil des Ecoles polytechniques Alexander Zehnder

Diviser la consommation des Suisses par trois, n'est-ce pas exagéré?

«Pas du tout. En fait, au début, nous voulions une société à 1'000 watts. Seulement après avoir fait tous les calculs, nous nous sommes arrêtés à 2'000: cela correspond à la consommation moyenne sur la planète aujourd'hui et à celle des Suisses au début des années 60. Bien sûr, cet objectif ne peut pas être atteint d'un jour à l'autre. L'an 2050 semble raisonnable, car dans nos projections, nous avons uniquement tenu compte des technologies actuellement disponibles et non des inventions futures, qui permettront d'accélérer les choses.

Tous les partis se mettent à parler d'économies d'énergie cette année, alors qu'en 1998, lorsque vous avez publié votre vision d'une société à 2'000 watts la plupart vous prenait pour un utopiste. Neuf années de perdues?

Ces neuf années ne sont pas perdues. Il faut du temps pour amener la société à prendre conscience de la nécessité d'un changement. On avance lentement, mais on avance. C'est ce qui compte. Voyez-vous, cela fonctionne par cycles: en 1992, au lendemain du Sommet de Rio, tout le monde avait déjà parlé de réchauffement climatique et d'économies d'énergie, puis l'engouement est un peu retombé. Il reprend aujourd'hui, avec les travaux du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.

Pour en savoir plus