Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Gestes quotidiens > Noël autrement (2006)
Catégories : fêtes
Rédacteurs :
Mark Haltmeier
Jean-Claude Schwab
Mise à jour : 24 août 2010

Mille manières de donner


Noël n'est-elle pas la fête de la venue du Christ? Sa naissance dans le dénuement vient apporter justice et paix au monde, aux hommes qu’il aime.

Celui qui s’est donné lui-même à tous, nous invite en retour à le recevoir tel qu'il est et à donner comme il le fit. En cette période nous voulons donc proposer de vivre Noël autrement en suggérant «mille manières de donner» sans occulter la fête.

Voici quelques exemples vécus par des membres du réseau:

Expérience d’une famille dont les enfants sont de jeunes adultes. Certains sont encore célibataires, et d’autres mariés: «Entre adultes, nous sommes convenus de ne donner et ne recevoir qu’un seul cadeau. Ainsi, quelques semaines avant Noël, nous tirons au sort (billets dans un chapeau !) le nom de celui ou celle à qui nous ferons un cadeau (et nous ignorons qui nous en fera un). Nous essayons aussi de nous en tenir à un montant «raisonnable».
A Noël, nous mettons une tirelire parmi les cadeaux. Chacun y dépose quelque chose pour une cause ou une personne que nous avons choisie ensemble».

Un cadeau qui ne coûte rien et qui s’échange dans la gratuité: «En famille nous savons très bien ce que les uns et les autres ont vécu pendant l’année, mais ce que nous savons beaucoup moins, c’est comment ils l’ont vécu».
Nous aimons, dans nos Noëls en famille, prendre une heure entre adultes, pendant que les enfants s’occupent, jouent ou dorment. Dans un temps de silence, chacun laisse monter à sa mémoire un élément personnel de son vécu de l’année. Puis à tour de rôle, nous parlons à partir de notre cœur, pendant que les autres accueillent en silence et sans commentaire… Un moment de paix d’où nous sortons étonnés de tout ce que nous ignorions, avec le sentiment d’avoir été entendu-e et de nous être rencontrés en vérité.

Une idée: pensons à offrir des cadeaux qui feront plus de joie que de déchets !



Mille manières de donner:
Voir l'affiche complète en pdf

En savoir plus


Les «cadeaux multipliés par 5»

Nous connaissons tous ces slogans du genre «deux pour un», «demi-prix» et autres prétendus rabais qui feraient de nous des gagnants… Vraiment?

Au lieu d'une division de prix, nous préférons une multiplication du (bon) sens, afin que les cadeaux le soient aussi pour:

  • l’environnement (produits bio, création de nouveaux objets à partir de matériaux recyclés),
  • celui qui le produit (en choisissant de préférence des produits issus du commerce équitable),
  • celui qui le vend (une part du prix de vente permet de soutenir des actions humanitaires ou en faveur de l’environnement),
  • celui qui l’achète (une conscience en paix n’a pas de prix ;–)
  • ...et évidemment pour celui qui le reçoit (la valeur d’un objet est à chercher ailleurs que sur l’étiquette du prix!).

…et si en plus de ça il est possible de trouver un cadeau autrement que dans l’urgence et le stress de dernière minute, c’est encore mieux. C’est ce que nous tentons de faire, en nous mettant paisiblement à la recherche et à l’écoute à partir de septembre-octobre.

Quelques sources de «cadeaux multipliés par 5»

  • WWF, qui propose un vaste assortiment allant des aqua-clic® pour économiser l’eau, montres solaires et lampes sans batteries (si, si ça existe… et ça marche !), aux jeux de société éducatifs en passant par les habits.
  • L’Initiative des Alpes, où l’on trouve par exemple des plats, assiettes et sous-verre réalisés avec du verre usagé.
  • Helvetas qui propose différents articles textiles en coton bio.
  • Swissaid où l’on peut trouver de belles cartes fabriquées en Inde.
  • Les Magasins du monde qui proposent un vaste assortiment d'articles d'artisanat.
  • et pour le sapin de Noël, nous vous recommandons d’en acheter un qui porte le label FSC.

Que ces fêtes de fin d’année soient à la fois temps de fête et de repos/ ressourcement, de dons et de «recevoir», de visite et d’accueil: un temps de partage avec nos semblables au près et au loin.

Familles Schwab et Haltmeier