Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Gestes quotidiens > Noël autrement (2010)
Catégories : environnement, religion, social
Rédacteurs :
Sylvie Perrin Amstutz
Publication : 24 août 2010
Mise à jour : 14 août 2011

A Noël, on fête quoi au juste?

Sous les montagnes de jouets, de nourritures et de guirlandes lumineuses, est-il encore possible de retrouver le vrai sens de Noël et de le vivre ensemble?

Noël, c'est au sens premier un jour de naissance; le début de d'un temps nouveau, la germination d'une nouvelle façon d'être au monde.

C'est le temps des (re)trouvailles, du partage, du don de soi aux autres, de la rencontre avec ce qui nous dépasse…

Cadeaux attendus, convenus, obligés, la période de Noël aurait parfois tendance à crisper plus qu'elle ne réjouit. Face au trop plein, la quête de sens ne serait-elle pas le meilleur des antidotes? 

Prenons conscience de ce que nous ne voulons pas et de ce que nous sommes: des conteurs de sens et non des consommateurs de non-sens. Ne laissons pas la tradition s'égarer et enterrer le sens profond et premier de Noël. En chacun de nous ne sommeille-t-il pas un «passeur» d'histoires et de vie où le lien filial qui nous traverse espère en nous pour faire (re)découvrir à nos enfants, nos parents peut-être, la plus fabuleuse des histoires?

Chrétien ou non, ne nous laissons pas dicter par un caddie, à défaut de savoir comment, la manière de célébrer Noël. Le doute et l'incertitude ont probablement aussi traversé ceux qui se sont mis en route pour aller accueillir Jésus cette nuit-là. Mais la réjouissance et la joie ont précédés les bergers assoupis et les rois mages éprouvés par la longue route.

La période de l'Avent est un doux cheminement qui nous prépare à faire de la place pour accueillir et donner. Comment alors manifester le fragile désir de dire son amour autour de soi? Ayons le courage de nous mettre en route pour chercher et transmettre ce quelque chose d'unique qui vit et palpite en chacun de nous. Osons donner autrement et laisser les rêves enfouis devenir réalité. Osons créer et devenir conteur, sculpteur, pâtissier, poète, aubergiste d'un soir, artiste improvisé, chercheur de lumière. Osons devenir des «passeurs de sens», des passeurs de cols pour oser franchir l'inconnu et le retour d'une ère de Noël sobre, créative et solidaire.


Quelques pistes possibles…