Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Gestes quotidiens > Que la lumière soit
Catégories : environnement
Rédacteurs :
Mise à jour : 23 août 2008

Nouvel appartement, nouvel aménagement: c'est le moment de réfléchir à l'éclairage de notre salon et de remplacer quelques ampoules n'ayant pas supporté le déménagement. Ma sensibilité écolo me fait préférer à priori dans ampoules économiques. Mais lorsqu'on commence à s'intéresser aux produits existants sur le marché, le problème devient vite très complexe: que penser des lampes fluocompactes ou halogènes? Et pour les lampes halogènes, faut-il les choisir à haute ou basse tension?

Devant le rayon des ampoules (2 mètres de haut, 6 mètres de long!), je reste également très sceptique devant le vaste choix d'ampoules de tout type et à tout prix. L'étiquette de classe d'efficacité énergétique (A à G) m'aide quelque peu, mais il me faut 15 bonnes minutes pour choisir avec peine une ampoule économique qui semble convenir à mes besoins.

Si vous êtes comme moi un peu perdus dans la jungle de l'éclairage, voici quelques informations intéressantes glanées sur Internet:

Tout d'abord, il vaut vraiment la peine de se poser des questions et de choisir avec soin ses luminaires et ses ampoules: les différences sont énormes. Pour produire durant une période de 12 ans une quantité de lumière équivalente, il vous en coûtera (prix d'achat de l'ampoule + prix de l'électricité) entre 30 CHF et 771 CHF suivant le type de lampe utilisée ! La différence fait réfléchir.

La lampe fluorescente (néon) arrive en tête de liste, avec une consommation d'énergie défiant toute concurrence. Les ampoules économiques sont également très bien placées alors que les halogènes sont déjà beaucoup moins intéressantes. En queue de peloton, on retrouve les bonnes vieilles ampoules à incandescence, qui ont le grand défaut de transformer beaucoup d'énergie en chaleur plutôt qu'en lumière.

Le simple fait de remplacer une seul ampoule standard par une autre économique permet de gagner plus de 10 CHF par année. La plus grande partie des coûts d'éclairage se situent en effet dans la consommation d'électricité et non dans le prix d'achat de l'ampoule, qui est secondaire. La qualité des ampoules économiques actuelles s'est aussi beaucoup améliorée: leur temps d'allumage est pratiquement aussi rapide que celui d'une ampoule à incandescence. Et, dernière nouveauté, il en existent maintenant que l'on peut adapter aux lampes à variateur de lumière. Finalement, lorsque leur longue vie (6 à 12 ans) arrivera à son terme, il ne faut pas oublier de les ramener au magasin, qui les reprendra gratuitement et assurera leur élimination.

Petite explication simple et pratique des différents types d'ampoules et de leurs consommations énergétiques: http://assets.wwf.ch/downloads/guide_lumiere.pdf

Trouver les meilleures ampoules (et pleins d'autres produits), suivants des critères de qualité, de prix et d'écologie: http://www.topten.ch/index.php?l=f

Myriam Robert