Réseau solidarité

Se ressourcer spirituellement - penser globalement - agir localement

Accueil > Style de vie > Lire > Indignez-vous
Catégories : lire, social, politique
Rédacteurs :
Thérèse Schwab
Publication : 8 mars 2011
Mise à jour : 4 juillet 2011

«Indignez-vous !»

A 93 ans, cet ancien résistant déporté à Buchenwald est l'auteur d'un livret tonifiant, vendu à plus de 1'700'000 exemplaires…

Né à Berlin de parents allemands, dont un père juif, Stéphane Hessel devient Français en 1937, s'engage dans la résistance, est capturé et torturé par la Gestapo, déporté à Buchenwald et Dora, avant de participer à la Libération de la France. Il participe ensuite à la rédaction de la déclaration universelle des droits de l'homme aux Nations unies naissantes.

Toute la vie de Stéphane Hessel, après ces débuts époustouflants, sera marquée du sceau de ces engagements avant tout humanistes, même s'il s'implique sur le tard en politique, d'abord mendésiste, puis au PS de François Mitterrand, et plus récemment en devenant, à l'age de 91 ans, candidat sur une liste Europe Ecologie aux dernières régionales…

 

 
Ce qui indigne Stéphane Hessel,
c'est:

  • l'écart grandissant entres les très riches et les très pauvres;
  • le sort réservé aux sans-papiers, les expulsions, les soupçons à l'égard des immigrés;
  • la mise en cause  des acquis de la sécurité sociale, des retraites:
    «On ose nous dire que l'Etat ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes, alors que la production de richesses a considérablement augmenté. Les banques privatisées se montrent d'abord soucieuses de leurs dividendes et des très hauts salaires de leur dirigeants, pas de l'intérêt général. L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important.»

 

L'appel au boycott des produits israéliens
Son plus grand rêve est de voir de son vivant un accord de paix entre Israël et la Palestine. Cela ne diminuera en rien son engagement persistant et répété, contre la politique suivie par Israël vis-à-vis des Palestiniens. Celui vaudra d'ailleurs lui vaut de violentes attaques.
(d'après Pierre Haski, Rue 89)  

Il constate que la dernière décennie du 20e siècle a été marquée par de grands espoirs pour l'humanité, avec:

  • la conférence de Rio pour l'environnement;
  • le protocole de Kyoto;
  • l'adoption des Objectifs du millénaire pour éradiquer la pauvreté d'ici 2015;
  • la Feuille de route en vue d’un traité de paix entre Israël et la Palestine.

Mais la première décennie du 21e siècle a été une période de recul, dû en partie:

  • à la présidence désastreuse de Georges Bush;
  • au 11 septembre et aux conséquences désastreuses qu'en ont tirées les USA;
  • à la crise économique qui n'a malheureusement pas initié une nouvelle politique de développement;
  • Et il y a eu l'échec du sommet de Copenhague. Les défenseurs de l'Environnement et des Droits humains sentent comme un grand poids sur leurs épaules.

«Mais il faut espérer, toujours espérer, dit Stéphane Hessel. L'avenir appartient à la résistance non-violente. Il est grand temps que le souci d'éthique, de justice, d'équilibre durable deviennent prévalent.
La pire des attitudes est l'indifférence; dire "je n'y peux rien" nous fait perdre l'une des composantes essentielles qui fait l'humain: la capacité d'indignation et l'engagement qui en est la conséquence.
Je vous souhaite à tous, à chacun d'entre vous, d'avoir votre motif d'indignation.
Si aujourd'hui une minorité active se dresse, cela suffira, nous aurons le levain pour que la pâte lève.

Notre temps appelle une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et la compétition à outrance de tous contre tous».